Venez partager votre Talent
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La Parole à la défense : Recueil du Gardien. (Commentaires appréciés!)

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Gardien

Le Gardien

Messages : 45
Date d'inscription : 10/02/2013

La Parole à la défense : Recueil du Gardien. (Commentaires appréciés!) Empty
MessageSujet: La Parole à la défense : Recueil du Gardien. (Commentaires appréciés!)   La Parole à la défense : Recueil du Gardien. (Commentaires appréciés!) EmptyLun 9 Juin - 19:16

Voilà, je suis le premier a inaugurer le principe de ce que j'ai appelé "mon texte commenté" dans la partie hors-jeux.

Et on commence avec mon texte de la Battle 02 Sujet B (2ème saison) : sujet : "Dans ces yeux". Reproduit tel quel :

Spoiler:
 


Et je vais d'abord répondre aux critiques que l'on m'a faites :


1)les fautes d'orthographes (cela a été reproché à d'autres aussi) : il était + de 3h du matin quand j'ai rendu le texte, avec un jour de retard en +, accordé parce que le délai était lui-même court, d'ailleurs cela a empêché 2 participants de participer et qui "n'en n'ont pas pris compte dans la notation".
Mais après tout, je ne demandais pas d'indulgence, mais de la compréhension ou de l'humilité par cet état de fait, j'aurais apprécié.
En bref, il était tard, j'étais crevé, alors la relecture, je l'ai pas faite!
Et je m'en suis tenu aux correcteurs du forum et du compteur de mots.
Je remercie d'ailleurs Taemi de m'avoir écrit à propos du site "BonPatron" que je ne connaissais pas, j’essayerais de l'utiliser pour voir si cela fait une différence.


2)La mise en page, qui a été l'objet de la plupart des critiques, je vais en expliquer le pourquoi du comment.
En fait j'écris sur "OpenOffice", je le copie/colle sur "le compteurs de mots", puis sur le forum.
Et pour les virgules et les points, j'avais fait les espacements nécessaires, mais au cours de ces "copie/collage" ils se sont tous supprimés.
Et a 3 heures du matin, refaire tous les espacements...T-T.

On m'avait fait d'ailleurs la remarque pendant la saison 1, depuis j'ai regardé les livres que je lis et je pense que globalement c'est virgule accolée au mot d'avant puis espace, et même chose pour les points, et pour le reste, j'improvise ( je ne suis pas donc contre un cours plus en profondeur).
Et pour Microsoft Word, je ne l'ais pas de base sur l'ordi, et la payer, pour ce que j'en fais...
Une "mise en page" aéré, justement sur mes anciens textes, je la trouvait trop aéré, et globalement j'ai essayé de respecter "une idée, un paragraphe".


3)Le respect du sujet : "Dans ses yeux", c'est le "ses" qui m'a gêne, ça m'évoque "quelqu'un d'autre que soi-même et par extension quelqu'un d'autre que le narrateur ou alors vu par d'autres" sinon ce serait "dans MES yeux", voilà pourquoi le texte ne se concentre pas que sur le ressenti du narrateur. Chacun son "interprétation", je pense qu'on peut avoir les deux , mais je n'ai pas le sentiment "que le thème est à l'ouest". D'ailleurs, pour moi le sujet est un prétexte, un guide, et non quelque chose qu'il faut suivre au pied de la lettre!
Et faudra me dire ce que veut dire EXACTEMENT "roots".


4)Le réalisme : il a aussi été abondamment commenté. Tout d'abord, j'aimerais remercier ceux qui m'ont soutenu et dit que si je ne collais pas à la réalité, ce n'était pas si grave, tant que le récit est vraisemblable. Car effectivement ce que je fais, ce que nous faisons, c'est de la littérature, et non un documentaire. D'ailleurs, je n'ai jamais réellement vu de gosse des rues, ni lu d'essai dessus.Ce que j'ai vu ce sont un adulte réellement SDF avec qui j'ai parlé une fois, et un que je soupçonne de l'être; les deux sont assez cultivés, peut-être utilisent-ils leur "temps libre" en allant à la bibliothèque, je ne sais pas,ce qui m'a étonné, et que je voulais faire figurer dans le texte. Sinon j'ai vu quelques reportages sur les gosses des rues, mais pas plus...et si juge Dreed veut bien nous raconter ces rencontres, je n'ai rien contre, au contraire...

Et oui, mon histoire peut-être un conte ou une fable, je rappelle que nous ne sommes pas limités à la nouvelle réaliste ou science-fiction/fantasy; mais que le théâtre, les poèmes et bien d'autres choses sont autorisées.

Il est aussi à noter que j'ai parlé de "gosses des rues", mais de quel âge, de quel époque? Du passé, du présent, du futur, de notre monde ou d'un monde imaginaire, avec quelles conditions? les seuls indications de "réalisme" sont des rats, des crapauds, des pommes; mais ces gamins pourrait être des mutants X-men, des extraterrestres, il pourrait y avoir une morale totalement différente de notre monde, mais c'est amusant de noter tout de suite que l'on s'imagine ça comme ce passant dans notre monde.

Et quant à leur "noms de guerre" cela est dû à ce que dans une version du texte, il soient tous abandonnés à la naissance dans la rue, et donc n'ayant pas de prénoms véritables , ni même d'existence légales, je ne sais comment sont les gosses des rues, mais moi quand on ne connait pas mon nom (même des adultes), on m'appelle tout de suite pas un surnom débile, si on ose pas demander, donc ça m'a semblé le + vraisemblable.


5) les critiques de points précis : "Quant même", je suis assez étonné que quelqu’un l'est remarqué, car il y a 3 ans je ne connaissait pas ça, mais il faut bien voir que je l'ai bien utilisé à d'autres endroits du texte.Donc, c'est de l'inattention.

Je parle bien : c'est de son point de vue, et en même temps qui dit encore "maréchaussée" par exemple, mais c'est aussi car je vous ais épargnés la version ou il parle "mal".(voir par après).
ne pas utiliser les guillemets : ça c'est un peu ma "rébellion", comme j'essaye aussi d'utiliser le point virgule; les guillemets à la française, moi je trouve ça nul, c'est plus long à écrire.

"Le reste de la troupe, revint aussi là où nous étions, au fil des désertions de leur peloton, mais toujours en prenant ces distances par rapport à moi."
Ce que je voulais dire, c'est qu'ils s’éloignent, en groupe, bien ordonné, et que peu à peu, certains reviennent vers le narrateur, mais par crainte restent encore à quelques mètres de lui. Mais comme on m'a appris, je voulais essayer d’utiliser un vocabulaire et des métaphores variées.


6) La fin : Certains ont été déçus par la fin, et pour cause! Comme je l'ais dis quand je me suis inscris, il s'agit d'une version écourtée!Ecourtée, par manque de temps, pour ordonner, artciuler et rédiger les idées entres-elles.
C'est pour cela, que tout à l'heure, je vais vous révélerais en exclusivité mondiale les éléments qui pourraient être présents mais en attendant, je vais vous parler de comment ce texte à été crée.


7)L'histoire de l'histoire: Le thème "Dans ses yeux" m'a évoqué une histoire d'amour (ce qu'a a peu près fait mon concurrent). Mais je n'aime pas particulièrement faire ça. Et je n'avais aucun idée de rechange.Et puis, sans penser aux Battles, m'est venu l'idée de Crapouille et que ce serait un nom de gosse et que ce serait mon préféré, et puis le paragraphe où ils sont comparés à des crapauds et des rats...je les voyaient courir sur des tuyaux dans une ville totalement industrielle, dans un genre un peu steampunk ou simplement une ville industrielle avec des anachronismes...

Et puis, sur une feuille, le paragraphe s'est étoffé, et j'avais envie de développer, jusqu’à arriver à environ 800 mots sur le PC (sur la feuille ça devait pas être + de 2000 mots je crois...), il me semble...ce qui est souvent le seuil auquel l'inspiration semble épuisée et il faut réfléchir pour écrire le texte (qui chez moi, est souvent synonyme de moins bonne qualité).

Mais ce n'était que des paragraphes éparpillés, et c'est donc sur cette base que 1 jour après, je commençais mon travail vers 22h00 pour le rendre vers 3h00 le vendredi.(5h!!! ne vous inquiétez pas, pas en tapant non stop, mais en y pensant fortement quant même).Je ne me souviens plus trop bien ce que j'ai fais (j'aurais du le noter, je pensais que je m'en souviendrait).Mais je pense avoir plusieurs fois écouté "Black Sabbath-Paranoid" et de m'être couché sur mon lit les genoux repliés et regardant le plafond à me demander comment articuler les différents paragraphes et créer une cohérence entre les différentes situations.

Cool Ce que vous avez manqué (extraits de brouillons véritables sans correction orthographique ):

Le tout premier paragraphe à avoir été écrit à l'ordi tel quel :
Spoiler:
 
Pourquoi le narrateur est à la rue :
Spoiler:
 

Un narrateur qui parle "populo" :
Spoiler:
 
Un narrateur qui a de la bouffe :
Spoiler:
 
+ de critiques sociétales :
Empêchement de l'agriculture en pleine ville/obligation de travailler pour quelqu'un d'autre pour subsister :
Spoiler:
 

Penaud se fait adopter! (Il est donc bien penaud, qu'on dirait les chiens pleins de rides...).

Une critique de l'école :
Spoiler:
 

Une peur de la prison et un peu + d'émotions avec les petits :
Spoiler:
 

un peu d'histoire des enfants :
Spoiler:
 

La fin qui aurait pu être : un questionnement sur la vie d'adulte :
Spoiler:
 

9) Ce qui m'a gêné et remarques générales :
Comme je l'ais déjà dit : le nombre de mots est toujours problématique pour moi.

Et je pense plus avoir l'âme, l'envie d'un poète ou d'un essayiste. Je ne sais pas si vous avez lu Tocqueville ou Hannah Arendt, mais chez eux, j'ai l'impression que chaque phrase est utile, apporte quelque chose, (presque) irremplaçable. Alors quand je dois écrire les textes sur le forum, en essayant (comme Flaubert???je sais pas jamais lu mais entendu) j'essaye de faire attention à chaque phrase, je suis perfectionniste. Ce qui fait que pour tout les textes que j'ai écris sur le forum, je les ait trouvés en dessous de mon niveau; pour moi 1500 mots c'est déjà de la quantité...

Et j'ai l'impression qu'on me donne des ingrédients pour une recette et moi je veux que ce soit le plus dense, compact possible, mais bien consistant, alors que vous vous arrivez à l'étaler, facilement...
Pour moi , vos textes sont intéressants, fluides, mais traînent en longueur, remplis de vide ou de vent,...je saurais pas quoi enlever, quoi changer...et je me fais violence pour écrire de tels textes, ajouter des détails qui ne m'intéressent pas...Même si un bon exercice pour ordonner mes paragraphes,et idées entres elles...

Voilà, c'est la fin; j'ai surement oubliés des trucs (vu la longueur), c'était beaucooooooup plus facile que d'écrire un texte et je vous invite à m'imiter sur vos propres textes.

Et à commenter ce que je viens d'écrire.
Après cet exposé, juges révisez-vous votre jugement?
Revenir en haut Aller en bas
http://kursatine.deviantart.com/
 
La Parole à la défense : Recueil du Gardien. (Commentaires appréciés!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parole d'évangile
» gardien de but
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Recueil de listes Tyranides [1750]
» Médaille St-Antoine-de-Padoue et l'Ange gardien - XVIIème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battles d'écriture :: Mondes Parallèles-
Sauter vers: